Lexico

Parfum, Odeur, Arôme… mais quelle différence?

Parfum, Arôme, Odeur, il existe beaucoup de mots pour désigner une effluve odorante. Et bien souvent ces mots ne sont pas utilisés à bon escient.

A l’époque de la préhistoire, l’odorat nous servait principalement de détecteur à poison, afin de reconnaître un congénère, les plantes nocives et toxiques, les nourritures avariées… Sentir bien pouvait vous sauver la vie!

Depuis les débuts de la civilisation, l’odorat est devenu un sens oublié, ce qui inclut une confusion dans les termes à accorder à chaque sensation. Sentir demande du temps, un apprentissage, ce qui nous manque dans un monde qui va de plus en plus vite.

Pour commencer, il ne faut pas mélanger odorat et gout, ce sont deux sens différents : les goûts se détectent via les pupilles gustatives de notre langue. Ils sont actuellement au nombre de 4 : le salé, le sucré, l’acide et l’amer voir 5, si l’on considère l’umami ( qui signifie au sens premier, Savoureux, et caractérise la perception des glutamates).

Gout et Odorat

Notre nez dispose de “deux possibilités” pour sentir :

- d’abord, l’olfaction, qui est l’action de sentir via l’organe nasal.

- Puis la rétro-olfaction, qui est l’action de sentir via ce qui est mit en bouche.

Notre nez se présente de la manière suivante : pour faire simple, la bouche est reliée à la cavité nasale,  ce qui nous permet de “sentir” nos aliments.  Les molécules odorantes peuvent donc entrer via les  narines ou la bouche pour atteindre les cils olfactifs,  nos récepteurs à molécules, eux-mêmes reliés aux neurones.

Ensuite notre cerveau fera le travail de  reconnaissance.

Pour être détectée, une molécule doit répondre à plusieurs critères :

Elle doit être détectable par les cils olfactifs : si elle n’active pas les récepteurs, pas de réponse possible.

Elle  doit être en concentration suffisante pour que le cerveau traite bien l’information et comprenne le  stimulus.

Elle doit être volatile pour se déplacer jusqu’aux cils en évitant le mucus nasal.

L’odeur est donc la réponse de notre cerveau à la reconnaissance d’une molécule ou d’un ensemble de molécules perçus par nos cils olfactifs. L’arôme est une notion similaire, particulièrement adaptée à la rétro-olfaction. La flaveur regroupe arôme et le gout.

Le parfum est donc une composition, un ensemble de molécules qui va provoquer un stimulus de nos récepteurs olfactifs et faire travailler notre cerveau à la reconnaissance, à la mémorisation de cette odeur.

Parfum, Odeur, Arôme... mais quelle différence? dans Lexico 2452710473_small_1

Ensuite, c’est notre cerveau qui classe chaque odeur dans un coin de notre mémoire et qui dicte sa réponse : “J’aime” ou “Je n’aime pas”. L’odeur a ses propres caractéristiques physico-chimiques mais c’est l’interprétation par notre cerveau qui va induire la plaisir…ou pas. Nous avons tous connu des odeurs qui nous rappellent notre enfance, une odeur confortable et rassurante. C’est parce que notre cerveau l’a classé comme telle, qu’ aujourd’hui encore elle nous évoque une sensation de bien être. Une odeur sentie lors d’un désagréable moment sera elle aussi classée comme désagréable et automatiquement sera fuie.

La physiologie du nez est compliquée car encore abstraite à nos yeux. Peu d’études se consacrent à l’olfaction car ce sens est peu utilisé dans notre vie de tous les jours . Nous l’avons malheureusement relégué au simple plaisir au profit de la vue et de l’ ouïe.

Je pense que nous ne naissons pas avec un “nez”. Seul un entrainement régulier pourra un jour lui rendre ses lettres de noblesse auxquelles il a le droit, autant que tous nos autres sens.

Sources :

http://www.umamiinfo.com/images/stories/news/2010_04_French/the_textbook.pdf

http://www.institut-nez.fr/nez-pathologies-frequentes/anatomie-et-fonctions-du-nez-c41.html

http://bv.alloprof.qc.ca/science-et-technologie/l’univers-vivant/le-maintien-de-la-vie/les-tissus,-les-organes-et-les-systemes-biologiques/les-systemes-biologiques/le-systeme-nerveux/les-cinq-sens-et-les-recepteurs-sensoriels/l’odorat-et-le-nez.aspx

 

Mots-clefs :, , , , , , ,

Une réponse à “Parfum, Odeur, Arôme… mais quelle différence?”

  1. Le 6 octobre 2014 à 12 h 17 min Benji a répondu avec... #

    Article très intéressant, merci !

Ajouter votre réponse

Laboutiquedestacy |
Ventesdu67 |
Blogmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Emiliechanu
| Monuniversdefilles
| Melleemma